Observation concernant la présentation d’Omerta

https://www.omertamedia.fr/

Madame, Monsieur, Contact@omertamedia.fr

J’ai pris connaissance avec intérêt du lancement de votre média, Omerta, qui se donne pour objectif d’aborder l’actualité en s’appuyant sur des reportages de terrain menés en profondeur,  en relançant ainsi le journalisme d’investigation. 

Faisant partie d’une association de soutien à la langue française, l’ALF (Avenir de la langue française)   je souhaite appeler  votre attention sur l’utilisation du mot “digital”  qui est pris en l’occurrence  dans son acceptation anglaise   en lieu et place  du terme français “numérique”.

De la même façon dans l’annonce de vos premiers reportages consacrés à la situation prévalant actuellement en Arménie et au Liban  vous employez   le vocable anglais “inside” qui pourrait être remplacé par une des 2 expressions suivantes : “vue de”  ou “au coeur de” ce qui donnerait “Vue d’Arménie” ou “Au coeur du Liban” . 

Sans nier en aucune façon la liberté d’expression des journalistes je pense me faire l’interprète de nombreuses associations qui oeuvrent en faveur de la langue française et qui alertent les pouvoirs publics et les médias sur la marginalisation grandissante de notre langue par l’emploi trop fréquent d’anglicismes qui ne sont pas indispensables. 

Bien cordialement avec mes encouragements pour le développement et la réussite d’Omerta

 Yves Mansuy, France

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand