Galeries d’Anjou

Hier, j’ai fait mon magasinage aux Galeries d’Anjou en commençant par The Baie et finissant par Simons avec arrêt dans plusieurs boutiques en chemin.

À tous les endroits,  j’ai été accueilli (assailli) par une ambiance musicale américaine composée de christmas song à répétition.

Je me suis senti  comme si j’étais ailleurs, un étranger dans son propre pays. Ce que j’entendais c’était : welcome in USA . Le Québec ne s’anglicise pas comme le dit si bien Couil… il s’’américanise avec la bénédiction des commerçants d’ici et d’ailleurs.

Merry Christmas French Pea Soup!

Maxime Courval . Montréal.

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand