Rechercher
Close this search box.

Une autre cochonnerie signée « Canada » et Jean-Yves Duclos

Comment le Canada s’y prend pour arracher le français, et cela même au Québec !
Ici, le cas de Poste Canada. Dans la continuité du rappor1 Lord Durham !

Bien que le français soit la langue de travail, de service, de communication et commune du Québec…… !!!!

(Extrait du JdeM) Pas besoin de parler français pour être facteur à Belœil et à Saint-Rémi, au Québec, en 2024, même si c’est la langue maternelle de 90% des habitants là-bas, si l’on se fie à des offres d’emploi récentes de Postes Canada.

« On rend le choix du français facultatif sur le territoire du Québec. C’est l’expression d’une arrogance impardonnable. On voit les intentions anglicisantes du fédéral. On veut rapetisser le Québec », s’indigne Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français.

« C’est la vision du Canada depuis le rapport Durham, d’effacer le français, mais c’est de façon plus cachée et plus vicieuse. La langue de travail et de service au Québec, c’est le français », peste-t-il.

Alors que Postes Canada nage dans des pertes de 748 millions de dollars avant impôt l’an dernier, l’organisation est en mode embauche dans plusieurs régions, mais la connaissance de la langue officielle du Québec n’est souvent pas une exigence.

Sans vouloir commenter l’affichage en question, la mairesse de Beloeil, Nadine Viau, a rappelé au Journal que 97% de ses citoyens parlent français.

Adresse du ministre responsable pour commentaires: jean-yves.duclos@parl.gc.ca

La suite à : https://search.app/2163iqQ7Ts2H3K4C8


Pour Postes Canada, le Québec
Les postiers unilingues anglais au Québec !
Non seulement unilingues, mais (aussi) arrogants

(Merci!) J’ai lu l’article du JdeM concernant les postiers unilingues anglais.

Je tiens à vous signaler que dans Villeray (Montréal) aussi, ça m’est arrivé. Non seulement unilingue, mais un peu arrogant: à la fin de l’échange où il a été incapable de dire un seul mot de français (j’avais des droits de douanes à payer, sur une machine en anglais d’ailleurs!), je lui ai dit bonne journée en français et il m’a répondu un beau «thank you»!

J’ai d’ailleurs fait une plainte à l’OQLF à ce moment.

Jean-François Normand 

Pour commentaires :

Syndicat des travailleurs et des travailleurs des Postes : commentaires@cupw-sttp.orgcommentaires@cupw-sttp.org

Coordonnées du Directeur national de Postes Québec, François Senneville : Numéro de téléphone :  418-622-3838; Télécopieur : 418-623-3933

Adresse du ministre responsable pour commentaires: jean-yves.duclos@parl.gc.ca

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !