Rechercher
Close this search box.

Rebaptisons le Casino!

« Une maison de jeux associée au nom d’un malfrat! Après tout, les casinos du Québec ont vu le jour précisément pour retirer les jeux de hasard des mains du crime organisé. »

Extrait du Journal Le Droit : « Avouez que ce serait bien le comble. Une maison de jeux associée au nom d’un malfrat! Après tout, les casinos du Québec ont vu le jour précisément pour retirer les jeux de hasard des mains du crime organisé.

« Tiens, tiens: le Casino du Lac-Leamy honorerait la mémoire d’un criminel, à en juger par les récentes découvertes de l’historien Albert LeBeau. C’est peut-être l’occasion rêvée de réfléchir à un nouveau nom pour la maison de jeux. Un nom associé de plus près à la région. Pourquoi pas le Casino de Gatineau? Ou encore le Casino de l’Outaouais?

Si vous avez manqué un bout de l’histoire, je vous la résume: des archives vieilles de près de 200 ans laissent croire qu’Andrew Leamy, un immigrant irlandais qui a légué son nom au lac du même nom, aurait été mêlé à une tentative de meurtre par une glaciale soirée du mois de février 1839.

Les documents judiciaires mis au jour par Albert LeBeau soulignent aussi les liens du personnage avec la famille Wright, fondatrice de Hull. Mais également avec les Shiners, un groupe criminel qui a semé la terreur dans la région durant les années 1830-1840…»

La suite dans Le Droit

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !