Rechercher
Close this search box.

L’origine de l’expression langue de Molière

Extrait de Ça m’intéresse : « Molière, créateur de multiples personnages et homme de théâtre français, n’a pas influencé profondément l’évolution linguistique. Alors, pourquoi la langue française est-elle appelée la langue de Molière ? C’est ce que nous allons voir ici. »

« L’origine de l’expression langue de Molière provient du XIXe siècle. De son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, l’auteur a connu le succès à la cour de Versailles, avec un roi amateur de théâtre. D’après Georges Forestier, spécialiste du dramaturge, celui-ci s’est inspiré d’autres auteurs européens, ce qui a aidé ses pièces à devenir populaires dans les cours d’Europe. Le français se diffuse et devient la langue des diplomates. Molière était lui-même un “outil d’ambassade”, d’après le professeur de lettres Martial Poirson. »
« Les mythes sur Molière sont nombreux, comme “il est mort sur scène”. Le français est appelé la “langue de Molière”, mais le dramaturge a influencé la littérature, plus que la langue classique. Ses pièces sont encore jouées partout dans le monde. L’expression est une périphrase, figure de style qui consiste à utiliser un équivalent. Justement, la langue française adore les périphrases. On dit aussi langue de Cervantès ou langue de Goethe. Molière n’a pas inventé la langue française, mais on dit “parler la langue de Molière” au lieu de “parler français”. Ce “bricoleur de génie”, d’après Martial Poirson, n’a pas contribué linguistiquement au français, comme Shakespeare a modifié la langue anglaise. Le dramaturge s’est même moqué de la langue française, notamment dans sa pièce à succès : Les Femmes savantes. »

La suite à Pourquoi la langue française est-elle appelée “la langue de Molière” ? – Ça m’intéresse (caminteresse.fr)

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !