Rechercher
Close this search box.

Volet 1 : L’anglicisation au détriment des pratiques culturelles

Nouvelle étude de l’OQLF sur la langue des pratiques culturelles et le choix de la langue des études postsecondaires chez les jeunes

Montréal, le 19 septembre 2023. – L’Office québécois de la langue française diffuse de nouvelles données sur l’utilisation des langues par les jeunes de 18 à 34 ans ainsi que sur leurs préférences linguistiques.

Le fascicule Langue des pratiques culturelles et de la scolarisation de l’étude Langue française au Québec : usages et comportements des 18 à 34 ans en 2021 dresse le portrait des préférences linguistiques de ce groupe d’âge en ce qui a trait aux pratiques culturelles et à la scolarisation. Il fait suite aux fascicules portant sur la langue et la consommation (automne 2022) ainsi que sur la langue et le travail (printemps 2023). L’étude a été réalisée à partir d’un sondage mené au téléphone et en ligne auprès de 6 008 personnes âgées de 18 à 34 ans de partout au Québec.

Faits saillants

Activités culturelles

Quatre jeunes sur dix (40 %) ont mentionné consommer les émissions diffusées à la télévision le plus souvent en français et 28 %, le plus souvent en anglais.
En ce qui concerne les émissions diffusées sur le Web, plus de jeunes ont déclaré les écouter le plus souvent en anglais (38 %) ou aussi souvent en français qu’en anglais (30 %) que le plus souvent en français (26 %).
Un jeune sur dix (10 %) a dit écouter de la musique en français le plus souvent, alors que 40 % ont dit en écouter autant en français qu’en anglais et 36 %, en anglais le plus souvent.
Comportements sur le Web

Près de la moitié des jeunes qui utilisaient des réseaux sociaux (45 %) se sont dits abonnés à autant de contenu en français que de contenu en anglais.
Les jeunes en mesure d’utiliser l’anglais ont dit effectuer souvent leurs recherches sur Internet dans cette langue. La perception que l’Internet est avant tout anglophone est largement partagée par les jeunes internautes, qui croient avoir accès à beaucoup plus d’information lorsqu’ils utilisent l’anglais.
Perception de la langue

La majorité des jeunes répondants et répondantes ont dit être d’accord avec l’énoncé Le français est l’une des caractéristiques principales du Québec.
L’énoncé Pouvoir s’exprimer sans difficulté en français favorise l’intégration au Québec a obtenu l’aval de la majorité des jeunes.
Plus des deux tiers des jeunes ayant répondu au sondage (68 %) ont mentionné être d’accord avec l’énoncé Je m’intéresse à la question du français au Québec.
Langue de scolarisation

La plupart des jeunes qui avaient fait des études secondaires au Québec et qui avaient poursuivi leur scolarité dans un établissement postsecondaire avaient étudié dans la même langue tout au long de leur parcours scolaire.

Cela était surtout observable chez les jeunes de langue maternelle française (96 %) et de langue maternelle anglaise (95 %).
Les jeunes qui ont choisi de faire leurs études postsecondaires en anglais au Québec ont fourni les raisons suivantes : pour suivre leur programme en anglais (42 %), pour intégrer un établissement prestigieux (28 %), pour mieux intégrer le marché du travail (25 %) et pour améliorer leur connaissance de cette langue (23 %).
Le fait d’étudier en français a été important pour les jeunes dont le français n’était pas la langue maternelle. Ces jeunes ont souligné le plus grand choix de programmes d’études en français et d’établissements francophones, ainsi que la place centrale qu’occupe le français sur le marché de l’emploi au Québec.
En vertu de la Charte de la langue française, l’Office a le mandat de surveiller l’évolution de la situation linguistique au Québec et d’en faire rapport tous les cinq ans au ministre de la Langue française. L’Office a également pour mission d’assurer le respect de la Charte et de veiller à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et, de concert avec le ministère de la Langue française, de l’Administration.

Lien connexe

Langue française au Québec : usages et comportements des 18 à 34 ans en 2021. Fascicule 3, Langue des pratiques culturelles et de la scolarisation :
https://www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/sociolinguistique

Source :

Chantal Bouchard
Porte‑parole
Office québécois de la langue française
porteparole@oqlf.gouv.qc.ca

 

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !