Rechercher
Close this search box.

Résistance « proactive »! Le changement commence aussi en soi!

Autocollants - Au Québec la diversité... ça se vit en français

Voici ce que bien des Québécois allophones et anglophones nous disent avec raison : « pourquoi est-ce que j’apprendrais et parlerais le français

– si les francophones nous parlent en anglais et pire, se parlent même en anglais entre eux!

– si les institutions publiques et privées nous offrent le « Press Nine », le « Bonjour/hi, « Merci/Thank You » ou « Bienvenue/Welcome » sans que bon nombre de Québécois ne s’en offensent!

– si on peut accueillir les clients en anglais sans qu’ils réclament le français ou pire, passent eux-mêmes à l’anglais!

– si tout ou presque est disponible en anglais!

– si un très grand nombre d’emplois exigent la connaissance de l’anglais et que la langue de travail est l’anglais!

– si les francophones eux-mêmes n’exigent pas d’être reçus et servis en français!

– si on peut faire ses études postsecondaires en anglais et pire, cela sans même que la maîtrise du français ne soit exigée à l’entrée et à la sortie!

– s’il est même possible d’obtenir au Québec un diplôme d’école secondaire sans maîtriser le français!

– si les institutions anglophones reçoivent de généreuses subventions pour angliciser le Québec, pour agrandir leur marché!

– si l’État québécois, lui-même, impose l’apprentissage ludique et intensif de l’anglais dès le niveau primaire au Québec!

– si l’Assemblée nationale du Québec refuse d’adopter les mesures structurantes et durables de francisation qui s’imposent!

– Si les représentants officiels du Québec persistent à discourir en anglais!

– si on peut déménager, émigrer ou se réfugier au Québec sans démontrer une connaissance de la langue nationale!

– si on peut nommer des unilingues anglais à des postes qui devraient exiger ou exigent la connaissance du français!

– si le gouvernement fédéral impose sa vision multiculturaliste anglicisante « postnationale » et « mur-à-mur »!

– Si l’image internationale projetée par le Canada en est une de pays anglophone!

Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi?
Si, en plus de demander à « l’Assemblée nationale du Québec » de réformer en profondeur l’aménagement, les législations et les politiques linguistiques, chaque Québécois refusait de parler anglais au Québec, nous aurions une chimie aux ingrédients puissamment gagnants.
Des personnes, des citoyens, des électeurs et un peuple qui se respectent ne peuvent accepter qu’une autre nation leur dicte, lui impose ses valeurs!

Résistance proactive : le changement commence en soi en ne parlant que français dans l’espace public, au travail, en société…

Adresses utiles pour suivi et commentaires :
Francois.Legault.ASSO@assnat.qc.ca
CheffeDominique.Anglade@assnat.qc.ca
Gabriel.Nadeau-Dubois.GOUI@assnat.qc.ca
chef@pq.org
ministre@justice.gouv.qc.ca
ministre@education.gouv.qc.ca
cabinet@sct.gouv.qc.ca
ministre_mes@mes.gouv.qc.ca

Vous trouverez à l’adresse suivante les adresses courriel des autres ministres et des députés et, incluant le ou la vôtre
http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !