La Loi 96 vue de France

« Faire du français la langue commune de tous les Québécois » et la seule langue de l’État! Vraiment?

« Sans surprise, un rejet de la part des anglophones » et « l’appui des Québécois francophones »

Selon le sociolinguiste Calvin Veltman, « le recul du français au Québec serait lié :

  • d’une part à la proportion significative des immigrants déclarant ne connaître que la langue anglaise à leur arrivée,
  • d’autre part à la régression de l’unilinguisme français chez les Québécois francophones, passant de 94 % en 2001 à 65 % quinze ans plus tard.

En ce sens, il émet des doutes sur l’effet réel de la loi 96 sur la situation du français au Québec. »

Lire l’article de la revue Défense de la Langue Française

 

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand