Rechercher
Close this search box.

Vient de paraître « Jean-Paul Perreault contre la colonisation des cerveaux » de l’auteur Paul Morissette

[masterslider alias=»ms-12″]

 

L’achat en ligne peut se faire ci-dessous
(Aussi en vente dans les librairies Renaud-Bray et Archambault participantes.)

Le livre décrit les multiples combats menés par monsieur Perreault pour la démocratie culturelle, pour la francophonie et contre la colonisation des cerveaux et le tout-à-l’anglais.

« Quand on regarde le comportement de l’anglosphère à l’échelle planétaire, on voit bien qu’on impose à l’Humanité le concept de langue unique, du tout-à-l’anglais. De réaliser qu’il peut y avoir de la résistance à cette vision est généralement très mal reçu par la communauté anglophone. Nous avons une chance unique, un projet de société emballant, celui de créer un espace unique, différent en Amérique et dans le Monde qui a pour nom le Québec. Nous sommes une nation connue et reconnue comme étant parmi les plus évoluées de la planète. Nous avons beaucoup à offrir. Le temps des complexes est terminé. Voici enfin un ouvrage qui nous présente les multiples combats d’un homme obstiné, audacieux, compétent et toujours à l’œuvre pour la cause de la francophonie et contre la colonisation des cerveaux. Captivant, ce feu roulant d’assauts contre la langue française versus la résistance de Jean-Paul Perreault qualifié par un éditorialiste de « pitbull de la langue. »

Promotion de lancement Internet
Une économie de 10 $  sur les frais d’envoi de 15,49 $

 

Jean-Paul Perreault contre la colonisation des cerveaux

Coût : 30 $
Frais d’envoi : 5,49 $
Total : 35,49 $




Extrait du livre : « Les « Press nine », « Bonjour/Hi », « Merci/Thank you », « Bienvenue/Welcome », « Ouvert/Open », « Fermé/Closed » sont des moyens subliminaux, sans doute les plus subtils et efficaces, pour procéder à cette conquête des cerveaux, pour faire avancer la vision de la présence de l’anglais partout, le « tout-anglais », le mur à mur au Québec. »

René Levesque ajoutait, pour sa part, en 1967 : « Pour un petit peuple comme le nôtre, sa situation minoritaire sur un continent anglo-saxon crée déjà une tentation permanente de ce refus de soi-même, qui a les attraits d’une pente facile, au bas de laquelle se trouverait la noyade confortable dans le grand tout. Nous comptons déjà assez de déprimés et de démissionnaires pour savoir que ce danger existe. C’est d’ailleurs le seul, au fond, qui puisse nous être mortel puisqu’il réside en nous-mêmes. »

Ajoutez un don ci-dessous!

Montant
Désirez-vous recevoir un reçu fiscal? *






 

[Best_Wordpress_Gallery id=»24″ gal_title=»Vient de paraître « Jean-Paul Perreault – Contre la colonisation des cerveaux »»]

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !