Rechercher
Close this search box.

« Nous collaborons à la disparition du français »

Poète, essayiste, romancier, dramaturge et grand spécialiste de Rimbaud, Alain Borer déplore, en amoureux de la langue, notre soumission au modèle dominant de l’anglais. Un asservissement synonyme, selon lui, d’appauvrissement.

(…) Les Anglo-Saxons ont deux grands problèmes. Le premier est de ne pas vouloir savoir qu’ils parlent français à 63% : somme toute, l’anglais est du français mal prononcé. C’est un véritable symptôme collectif, un gigantesque refoulement. Le second, qu’ils s’interdisent de parler français. Leur projet est explicitement hégémonique. On l’a vu lors des Jeux olympiques de Londres.

(…) La langue et la culture françaises sont désirées partout dans le monde comme une alternative au modèle anglo-saxon. Mais nous, nous y avons renoncé. Sinon, nous verrions tous les jours à la télévision les Québécois, les Belges, les Suisses, les Burkinabés… Or que nous propose-t-on ? Des séries américaines. La France a renoncé à la francophonie pour prendre part à l’Europe anglophone.

La suite  à https://www.lexpress.fr/culture/nous-collaborons-a-la-disparition-du-francais_1611912.html

Livre en vente à https://www.amazon.fr/quel-amour-bless%C3%A9e-R%C3%A9flexions-fran%C3%A7aise/dp/2070145948

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !