Impératif français lance une autre offensive contre la colonisation des cerveaux

« If you don’t want to learn French, press Nine »! Voilà ce que l’on dit lorsque vous êtes reçus par « Press Nine » au téléphone. Mais encore plus! Chaque fois que l’on vous offre l’accès au message anglais au début, après l’identification de l’organisme d’accueil, on affirme que les anglophones sont des citoyens plus importants, qu’ils n’ont pas besoin d’apprendre le français et qu’ils peuvent imposer l’anglais partout. Mais, c’est aussi dire aux francophones qu’ils sont moins importants puisqu’ils entendront le message en français après et dire aux allophones que c’est l’anglais la langue dominante au Québec! C’est laid!

Ces pratiques subliminales d’infériorisation relèvent de la colonisation des cerveaux! Les messages d’accueil commençant par « press nine for English », montrent en fait que l’anglais est plus important que le français, que les citoyens qui ne comprennent pas le français comprennent nécessairement l’anglais, et que l’anglais est la langue commune entre ces citoyens et le reste de la société québécoise; ce triple message contredit le caractère officiel du français,

Ce que nous disions, il y a dix ans, nous le répétons, car il y a eu bien peu de progrès : « Nous dénonçons tous les établissements publics et privés qui ont de telles pratiques, mais encore plus le gouvernement du Québec qui est complice de ces pratiques de défrancisation et de l’anglicisation par la bilinguisation institutionnelle du Québec.  Ces pratiques subliminales de colonisation des cerveaux doivent cesser. »

Il existe bien peu d’endroits dans le monde qui sentent le besoin d’offrir en premier l’accès à leur message d’accueil sur boîte vocale dans une autre langue (lire ici l’anglais) que leur langue nationale, officielle et publique commune. Les gouvernements participant à l’UNESCO qui ont adopté la Convention internationale sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles seraient surpris d’apprendre que le Québec choisit de consacrer et de multiplier au sein de ses propres établissements et à sur tout son territoire ces pratiques d’anglicisation et d’infériorisation de sa langue nationale, le français.

C’est laid et nous comptons sur vous pour le dire à tous ceux qui vous reçoivent par un « Press Nine »! Dites-le!

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand