Rechercher
Close this search box.

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE GATINEAU

Messieurs les candidats à la mairie

maire@gatineau.ca; maire@marcbureau.com; info@aurele2009.org; Desjardins.Aurele@Gatineau.Ca; ldesjardins@bellnet.ca; tony.cannavino@bellnet.ca; rjfleury@hotmail.com; gravel752@hotmail.com; richard.gravel@arso.qc.ca

Vous trouverez ci-dessous une série de questions sur des enjeux municipaux importants pour l’identité québécoise et pour le statut de ville française de Gatineau.

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos réponses par courriel, en format Word, d’ici le 16 octobre.

Nous profitons de l’occasion pour vous souhaiter une bonne campagne électorale.

Au plaisir de vous lire bientôt,

Le président,

Jean-Paul Perreault

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460

Questions : SI VOUS ÊTES ÉLU…

1. Politique linguistique gatinoise

La Ville de Gatineau n’a toujours pas de Politique linguistique. Si vous êtes élu, entendez-vous doter la Ville d’une politique qui fera la promotion de son rôle de métropole française de l’Outaouais et de son appartenance au Québec? Plus encore, quels sont les moyens que vous déploierez pour contrer la défrancisation et l’ontarionisation de Gatineau et pour que ses résidants apprennent le français ?

2. Politique linguistique québécoise

Contrairement à bien d’autres municipalités du Québec, la Ville de Gatineau refuse de faire du français la langue commune d’usage public, décourageant ainsi l’apprentissage de la langue nationale, le français. La Ville s’acharne à ne pas respecter la Politique linguistique gouvernementale, dans laquelle il est pourtant écrit ceci, à l’article 9 : « Seule la version française d’un document d’information fait l’objet d’une diffusion par envoi anonyme ou par publipostage. À la demande d’une personne physique, une version dans une autre langue d’un tel document peut lui être transmise. » Si vous êtes élu, vous engagez-vous à respecter la Politique linguistique gouvernementale sur tout le territoire de Gatineau, sans exception?

3. Appartenance

Au cours des dernières années, la Ville de Gatineau a mis sous le boisseau son identité et son appartenance québécoises en employant le suffixe « ca » pour ses adresses de courriel et ses adresses Web (www.gatineau.ca). La Ville de Gatineau rejette ainsi l’usage généralisé parmi les grandes villes du Québec, qui affichent fièrement leurs couleurs avec le suffixe « qc.ca » (ville.montreal.qc.ca, ville.quebec.qc.ca, ville.laval.qc.ca) . Si vous êtes élu, vous engagez-vous à rétablir l’identité québécoise de la Ville dans le cyberespace?

4. Fausse représentation et fraude

La Ville de Gatineau encourage les fausses déclarations et la fraude fiscale à grande échelle. De nombreux Gatinois trafiquent leur identité pour se déclarer Ontariens alors qu’ils habitent au Québec. Ils se soustraient ainsi à leur obligation de payer leurs impôts au Québec et volent leurs concitoyens, qui se trouvent ainsi obligés de payer pour les délinquants. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à agir contre les fausses déclarations et la fraude en vous appuyant, entre autres, sur le Code de la sécurité routière, qui accorde 90 jours à la personne qui s’établit au Québec pour immatriculer son automobile et obtenir son permis de conduire du Québec?

5. Campagne promotionnelle

Des promoteurs immobiliers mènent des campagnes de séduction en Ontario pour inviter les Ontariens à venir habiter à Gatineau, mais sans se soucier de promouvoir l’identité québécoise et le caractère français de notre ville. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à organiser une vaste campagne promotionnelle diffusée en Outaouais et en Ontario pour promouvoir l’appartenance québécoise de Gatineau, ville française?

De nombreuses personnes choisissent de s’établir à Gatineau, où elles sont les bienvenues, sans connaître la langue française. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à offrir une variété de cours de français aux gens qui arrivent de l’extérieur du Québec pour s’établir à Gatineau?

6. Suivi de l’étude du Groupe DBSF

La Ville de Gatineau rendait publique, le 20 février 2008, l’Étude d’impact touristique des événements, fêtes et festivals de la Ville de Gatineau et de la région de l’Outaouais réalisée par le Groupe DBSF à la demande de la division Fêtes et Festivals. Les recommandations de cette étude, qui a coûté plusieurs milliers de dollars aux contribuables, demeurent toujours sans suivi. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à retrouver cette étude et à investir davantage dans les festivals qui se déroulent sur le territoire de la ville?

7. Parc des Cèdres

En 2005, la Ville a fait réaliser au coût de 75 000 $ l’Étude sur le développement du parc des Cèdres à Aylmer. Quatre ans plus tard, rien n’a changé! Or, ce parc accueille chaque année des célébrations importantes. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à retrouver cette étude et à en réaliser les recommandations?

8. La vie citoyenne

Huit candidats à des postes électifs ont participé au colloque Projet Gatineau qui s’est déroulé le 19 septembre dernier à l’U.Q.O. Cinq grandes priorités ont été adoptées majoritairement par les quelque 120 participants. Quelles démarches comptez-vous entreprendre pour faire valoir ces priorités : revitalisation du centre-ville, imputation des coûts de développement immobilier aux promoteurs privés, politique d’achats éthique et responsable, prolongement des pistes cyclables, projet de l’Espace Dallaire et de Grande bibliothèque?

c.c Mesdames les candidates et Messieurs les candidats à l’échevinage

Les candidats et candidates à l’échevinage intéressés à nous faire parvenir leurs commentaires peuvent également le faire avant le 16 octobre.

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !