Rechercher
Close this search box.

CHESEA, QUÉBEC

Chelsea, ville de 6705 habitants dont 50 % sont de langue française est située au nord de Gatineau en Outaouais au Québec.

Bien que vivant au Québec, près de 50 % de ses citoyens anglophones, selon Statistique Canada, ne parlent toujours pas français ou refusent de le parler pratiquant ainsi, arrogamment, un unilinguisme d’exclusion, défrancisant et assimilitateur! La communauté anglophone y voit ainsi son importance augmenter de 12,5 % grâce à l’assimilation des allophones et des francophones dont le taux d’assimilation est de 3,4 %. L’arrogance linguistique s’entend et se voit partout lorsque vous visitez Chelsea.

Ce mépris à l’endroit du Québec se manifeste de plusieurs façons. Par exemple, de nombreux résidants arborent, sans aucune gêne, sur leur automobile des plaques ontariennes afin de ne pas payer leurs impôts au Québec obligeant ainsi leurs concitoyens à payer leur part!

Cette arrogance s’exprime dans la campagne électorale à Chelsea. L’un des candidats, Liam Fitzgerald, qui se présente à la mairie d’une ville québécoise à plus de 50 % francophone, est unilingue anglais. Il ne parle même pas français. Son profil d’exclusion et défrancisant ne s’arrête pas là.

Son site Web «Liam Fitzgerald for Mayor» à http://liamfitzgerald.ca est unilingue anglais. Et dire que ce monsieur aspire devenir le premier magistrat d’une ville québécoise!

Il est plus que temps que le gouvernement du Québec prenne ses responsabilités et légifère pour imposer le bon sens, soit l’obligation pour les candidat(e)s aux élections québécoises de maîtrisr la langue nationale, le français, et de publier tous leurs documents, sites Web, affiches en français.

Adresses utiles :
http://liamfitzgerald.ca
liamformayor@gmail.com

Source:

Jean-Paul Perreault
Président

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org


LIAM FITZGERALD RÉPOND

En réponse au texte ci-haut « CHELSEA, QUÉBEC : Liam Fitzgerald for Mayor! », vous trouverez ci-dessous la réponse de M. Fitzgerald.

Bonjour M. Perreault,

J’ai pris connaissance de votre article paru le 19 octobre sur votre site web ce matin. Les faits tel que présenté au sein de votre article étaient juste par rapport à l’absence du français sur mon site web. En effet, depuis que j’ai choisi de présenter ma candidature, je suis épaulé de collègues, qui eux ont la maîtrise du français – ils m’ont d’ailleurs aidé à réaliser la traduction de mon site web, qui depuis ce matin, présente l’option française et anglaise.

En effet, cette traduction était en cours avant que vous aviez écris votre article. Plusieurs concitoyens m’ont contacté afin de discutez des enjeux à Chelsea, je suis ravi de discuter avec eux des sujets qui me tiennent à cœur et à celle de ma communauté .

Bien à vous,

Liam Fitzgerald

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !