Rechercher
Close this search box.

AUX BARRICADES

Des organismes québécois montent aux barricades

Lutte contre l’épidémie du « Press 9 »
Jean-François Cyr

Pour se battre contre le problème, le regroupement s’est fixé comme objectif de dresser une liste complète des différents organismes « délinquants » et ensuite de rappeler à l’ordre ceux qui utilisent des messages d’accueil téléphonique du genre « Press 9 ».
Photo: Joël Lemay Malgré la volonté de Québec de promouvoir l’usage du français, le gouvernement lui-même ne respecterait pas sa propre politique linguistique dans ses différents ministères et organismes.

C’est du moins l’avis que partagent divers groupes québécois qui militent pour la défense du français dans la province, dont le Mouvement Montréal français (MMF), Impératif français, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) et le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ).

Leurs représentants respectifs soutiennent que les politiciens sont incapables de faire respecter la loi linguistique, qui stipule notamment « que l’administration publique doit favoriser l’unilinguisme français dans ses activités afin de refléter le fait que le français est à la fois la langue officielle et la langue normale et habituelle de la vie publique », dans plusieurs organismes publics.

Pour la suite : http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2009/09/20090928-185640.html

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !