Rien de très olympique !

Nous aimerions savoir pourquoi il existe une limite de mots en français au Québec, mais pas pour l’anglais? Et pourquoi pas uniquement en français ! (Impératif français)

———

Lettre ouverte : « Je reviens à la charge ! »

M. Dan Brunet,

J’ai communiqué sans succès l’an dernier sur ce sujet avec ta prédécédrice, Madame Lalonde, qui ne m’a même pas répondu.

Les billets de tirage 50/50 sont écrits très majoritairement en anglais seulement : sur 12 lignes d’écritures, 9 sont seulement en anglais et 3 en français.

Et encore, les 2 lignes (du bas) sur les 3 en français réussissent à créer 2 erreurs : « …. Vous remercie de votre suupport ! »; en bon français, le mot anglais « support » se traduit par « soutien ».

Le fait que les billets de tirage 50/50 soient écrits en anglais et, à tout le moins, sans correspondance égale en français, n’est pas acceptable à Gatineau.

Je souhaite savoir de ta part qu’est-ce que les Olympiques comptent faire pour remédier à cette situation, avant que celle-ci se retrouve dans les médias.

Merci d’avance pour l’attention que tu porteras à cette situation.

Pierre Legault, détenteur d’un billet de saison des Olympiques depuis 26 ans.

 

Ci-dessous la réponse des Olympiques :

Nous avons fait la correction du mot support et nous l’avons changé pour soutien.

Pour le reste c’est le maximum de mots français présentement que nous pouvons mettre sur le coupon.

Bonne journée!

 

DAN BRUNET

Direction des opérations et des ventes

+1 (819) 210-3335

dbrunet@olympiquesdegatineau.ca

500, boul de la Cité, Gatineau, QC, J8T 0H3

olympiquesdegatineau.ca

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand