Les médias sous attaque!

Radio-CanadaQuébecor Maintenant retraitée, j’ai été, entre autres, pendant plusieurs années chargée de communications à l’Office de la langue française. Quand j’ai pris ma retraite, je suis allée vivre à l’étranger. Il y a 2 ans je suis revenue et j’ai constaté une terrible dégradation du français au Québec, que ce soit à la télévision ou dans la vie courante. À un tel point que je préfère regarder à la télévision les émissions en anglais ou importées de France. Les minettes qui ont été engagées par les responsables des bulletins de nouvelles sont pratiquement inaudibles (la voix n’est pas placée et elles devraient prendre quelques cours de DICTION) et la tournure des phrases est, pour le moins, fantaisiste.
Cogeco Il serait peut-être temps que quelqu’un fasse quelque chose, avant que le français ne disparaisse complètement au Québec, au profit de l’anglais …. et des SMS!!!!
Salut et bon courage,
Lydia Basil

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand