Rechercher
Close this search box.

LOBLAWS

Je vous écris pour vous faire part de la déception que j’ai eue lors de ma visite au Loblaws du boul. Maloney à Gatineau. À ma grande surprise, j’ai entendu les messages à l’interphone en anglais. Quand j’ai réalisé ce fait, j’ai été vraiment insulté. À ce que je sache, Gatineau est encore dans la province de Québec où la seule langue officielle est le français.

J’ai été absent de la région pour une période de + ou -vingt ans. Je ne sais pas si l’anglicisation de la ville de Gatineau est due aux fusions forcées ou à la grosse machine d’assimilation de la fonction publique fédérale, mais à moins d’un réveil de la population de l’Outaouais l’assimilation est bel et bien commencée.

Je suis déçu de la population en général qui a baissé les bras et accepte plutôt de s’agenouiller devant l’anglicisation et se compte déjà perdue, et qui regarde la minorité qui se bat avec dégoût.

Il est temps que les élus de tous les paliers de gouvernement de la région prennent action.

Michel Charron

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !