Maintenant disponible : « Le 24 juin, c’est Fête ! »

Je vous écris pour vous annoncer la publication toute récente d’un récit pour la jeunesse intitulé « Le 24 juin, c’est Fête ! »

Il s’agit d’un grand-père, fier nationaliste, qui raconte à ses petits-enfants l’histoire et les traditions reliées à la célébration de la Saint-Jean-Baptiste/Fête nationale du Québec, d’avant la Nouvelle-France jusqu’à nos jours, en faisant une place honorable aux Patriotes et à la fondation des sociétés Saint-Jean-Baptiste. C’est un ouvrage ludique, mais bien documenté de 118 pages. Il vise en priorité les 9-12 ans, mais il intéressera également un public beaucoup plus large.

J’ai habité Gatineau pendant une trentaine d’années, j’y ai encore de la famille et j’y retourne fréquemment. Je vous fais part de mon intérêt à présenter mon livre à l’occasion d’une de vos activités, si vous le jugez à propos, que ce soit pour une rencontre d’auteur avec séance de dédicaces, pour une table ronde (avec d’autres intervenants de votre choix) sur le thème de la transmission de l’histoire nationale de génération en génération.

N’hésitez pas à me joindre pour en discuter.

François-Pierre Gingras

1 réflexion au sujet de “Maintenant disponible : « Le 24 juin, c’est Fête ! »”

  1. Un livre intéressant. Malheureusement indisponible. Les librairies ne le tiennent pas.

    J’ai tenté de me le procurer par le biais de ma librairie de quartier.

    Hélas ni l’éditeur, ni le distributeur ne répondent aux courriels de ma librairie. De surcroit, ne disposent pas même d’un numéro de téléphone. Quels minables.

    Votre invitation “N’hésitez pas à me joindre” tombe à plat vu que vous ne laissez aucune coordonnée.

    Acheter local, encourager notre économie, je veux bien. Encore faut-il que les gens d’affaires aient le sens des affaires!

    J’irai me procurer un: “Le 1er juillet, c’est fête”! Les anglo-canadiens, eux, ils l’ont l’affaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous avons besoin de vous

Contribuez à Impératif français en faisant un don ou en devenant membre !

L’anglais comme véhicule de diffusion de la pseudo-science (suite)

Par Charles Xavier Durand